Exclusivement destiné aux plus de 18 ans.
Répondue
Bonjour, ma maman est atteinte de la maladie d’Alzheimer et j'ai lu que le CBD pouvait l'aider un peu, mais je souhaiterais connaitre les dosages. Elle a 75 ans née à Perpignan (66) et vit sur Perpignan. Je ne sais pas quoi lui prendre pour essayer de freiner l'évolution. Quelles sont les doses que je peu lui donner? Merci.
posée dans Épilepsie

1 Réponse

Bonjour, La maladie d’Alzheimer est une maladie dégénérative qui provoque la perte progressive et définitive des fonctions cérébrales, et notamment de la mémoire, chez les personnes âgées. Cette forme de démence touche environ 30 millions de seniors à travers le monde, un chiffre qui devrait doubler d’ici 20 ans à cause du vieillissement de la population dans les pays industrialisés. Alzheimer touche davantage les femmes que les hommes, notamment car elles vivent plus longtemps et que la prévalence de cette maladie augmente fortement en fonction de l’âge. La maladie d'Alzheimer c'est un trouble neurologique d'origine inconnue caractérisé par une perte progressive de mémoire et un comportement éduqué. Les patients atteints de la maladie d'Alzheimer subissent souvent une dépression, une agitation et une perte d'appétit, parmi d'autres symptômes. Il n'existe aucun traitement ou médicament éprouvé disponible pour arrêter la progression de la maladie d'Alzheimer. Il a un début lent, progressif et irréversible qui conduit à une perte chronique de synapses et de mort neuronale dans le cerveau et, associée à elle, une détérioration des facultés de mémoire et de pensée ainsi que le comportement de la personne. La maladie d’Alzheimer touche plus de 30 millions de personnes dans le monde. Aujourd’hui en France, plus de 900 000 patients souffrent actuellement de la maladie d’Alzheimer, et 225 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. L’espérance de vie une fois la maladie déclarée varie beaucoup d’un patient à un autre (entre 3 et 20 ans), avec une moyenne de 8,5 années. Les associations de patients estiment qu’en 2020, un Français de plus de 65 ans sur 4 devrait être touché par la maladie d’Alzheimer. Les modèles in vitro et in vivo d'AD ont démontré la capacité des cannabinoïdes à prévenir la formation de plaques séniles, qui attaquerait la maladie en premier lieu. D'autre part, les cannabinoïdes peuvent jouer un rôle important en tant que neuroprotecteurs en raison de leur implication dans les mécanismes d'excitotoxicité qui surviennent en AD. L'excitotoxicité est un processus dans lequel les neurones sont endommagés par la stimulation des récepteurs de glutamate neurotransmetteurs excitateurs. L'utilisation de la CDB fournit effet neuroprotecteur, anti-oxydant et anti-inflammatoire, très utile dans cette pathologie. Les cannabinoïdes représentent une nouvelle piste thérapeutique intéressante pour prévenir ou retarder les symptômes de la maladie d’Alzheimer, car ils agissent de différentes manières contre cette pathologie : En réduisant l’agrégation des plaques de peptides bêta-amyloïdes, le marqueur principal de la maladie d’Alzheimer, ainsi qu’en diminuant la phosphorylation des protéines Tau, un autre marqueur biologique de cette condition.
En exerçant une action protectrice sur les neurones ; cela peut surprendre certaines personnes car de nombreux médias prohibitionnistes se plaisent à dire le contraire, mais les cannabinoïdes ne sont pas neurotoxiques (contrairement à l’alcool, la nicotine, et de nombreux médicaments) ; ils sont en fait neuro-protecteurs ! Toutes ces applications font que les cannabinoïdes promettent des outils dans le traitement de cette maladie à partir de ses stades initiaux. Cependant, une fois que l'AD a été développée, les agonistes cannabinoïdes ont également montré une certaine efficacité dans le traitement des symptômes associés en diminuant l'agitation nocturne des patients et en modulant l'activité motrice. En outre, la capacité de neurogénèse des cannabinoïdes a été mentionnée, ce qui pourrait entraîner un renversement de la mort neuronale et donc conduire à des capacités intellectuelles altérées. L'activation des récepteurs CB1 et CB2 grâce à l'utilisation de THC, a des propriétés neuroprotectrices intéressantes malgré son mécanisme d'action mal compris. L'initiation du traitement précoce dans le processus neurodégénératif, augmente la possibilité d'arrêter la progression dégénérative exponentielle vers la démence.
Actions du cannabis thérapeutique contre la maladie d’Alzheimer:
  • Le THC est capable d’inhiber l’activité de l’enzyme acétylcholinestérase, afin d’améliorer la transmission cholinergique et ainsi ralentir la progression de la maladie. Les cannabinoïdes optimisent également le fonctionnement des mitochondries, ces organites responsables de la production énergétique de chaque cellule, notamment en diminuant leur production de radicaux libres responsables du stress oxydatif. Enfin, au niveau comportemental, les cannabinoïdes permettent également d’améliorer l’humeur, l’appétit et le sommeil, tout en diminuant l’agitation, le stress et l’agressivité. Cette meilleure qualité de vie sera bien sûr appréciable par le patient, mais également par son entourage pour qui la maladie d’Alzheimer est également toujours très difficile à vivre.
  • Le cannabidiol ou CBD est un cannabinoïde aux propriétés anxiolytiques et anti-inflammatoires, également au niveau du système nerveux central, et a un effet antioxydant puissant, de sorte que son utilisation dans les maladies neurodégénératives est actuellement étudiée, et donc dans le cas de la maladie. de la maladie d’Alzheimer, nous devrions utiliser à la fois le THC et le CBD, avec les données dont nous disposons actuellement.
Cordialement, Dr Garcia de Palau
Alchimia Solidària vous présente son service de consultations au sujet du cannabis médical, un espace du blog créé afin d’aider les patients à résoudre n’importe quel doute sur les nombreuses applications et indications médicinales du cannabis ou de ses principes actifs (CBD, THC..), en association avec le Dr. García de Palau. Dr. García de Palau
Alchimia CBD Shop