Exclusivement destiné aux plus de 18 ans.
Répondue
Bonjour docteur, Julien (41ans) d'Auxerre, je vis dans ma famille, pas en institutions. J'ai été diagnostiqué "schizophrène léger" par l'hopîtal il y'a 15 ans. Je ne suis pas complètement équilibré par le Zyprexa (20mg par jour), mais c'est celui qui me réussi le mieux des médicaments chimique qu'on m'a fait essayer. Cependant, je mange peu et dors mal car je parle tout le temps sans pouvoir m'en empécher. Pouvez-vous me conseiller quelque chose pour moi, sans ajouter des produits chimique? Merci beaucoup !!  
posée dans Épilepsie

1 Réponse

Bonjour, La majorité des auteurs conviennent que l'utilisation du cannabis, essentiellement le THC pendant l'adolescence, peut engendrer des psychoses plus tard. Toujours selon la quantité de cannabis consommée, la fréquence de consommation et les caractéristiques de chaque individu. Il existe de nombreux facteurs qui peuvent représenter un risque pour l'apparition de la schizophrénie. Le fait de vivre dans la ville est l'un d'entre eux, avec une incidence similaire à celle du cannabis. Ces patients peuvent bénéficier de l'utilisation de la CDB, en raison de son effet antipsychotique et anxiolytique. Son utilisation est en cours d'étude et les résultats indiquent son efficacité sans les effets secondaires du reste des antipsychotiques. Nous ne connaissons pas exactement les doses que nous devrions utiliser dans cette pathologie, mais il existe des données publiées avec des doses de 800 à 1500 mg / jour de CDB. Mais ils ne disposent pas des études cliniques sur son utilisation à moyen terme. Son effet anxiolytique et relaxant est généralement utile pour traiter ces maladies. La consommation de THC ou d’autres cannabinoïdes psychoactifs, devrait être abordée avec une grande prudence chez cette population de patients, puisque l’on croit que ces substances déclenchent des épisodes psychotiques, baissent l’âge au moment de l’apparition des symptômes et contribuent à un pronostic négatif à long terme chez les personnes vulnérables. De plus, le potentiel thérapeutique du CBD seul dans le traitement de la schizophrénie/psychose, quoique prometteur, requiert davantage d’études. Cordialement, Dr Garcia de Palau
Alchimia Solidària vous présente son service de consultations au sujet du cannabis médical, un espace du blog créé afin d’aider les patients à résoudre n’importe quel doute sur les nombreuses applications et indications médicinales du cannabis ou de ses principes actifs (CBD, THC..), en association avec le Dr. García de Palau. Dr. García de Palau
Alchimia CBD Shop