Exclusivement destiné aux plus de 18 ans.
Répondue
Bonjour. Agée de 55 ans, je suis née à Digne en France et je réside à Manosque en France aussi. J'ai une polyarthrite rhumatoïde depuis 2005. Actuellement j'ai un traitement de fond par Olumiant 4 mg et je suis sous Cortancyl 5 mg que je tente de baisser et d'arrêter depuis des mois, en vain, à 5 mg ça bloque et je suis obligée à un moment de remonter à 6 ou 7 mg. J'ai lu dans la FAQ que l'utilisation du CBD et des corticoïdes ont un effet anti-inflammatoire plus puissant et peuvent donc être pris ensemble. Mais je voudrais savoir s'il n'y a aucune contre-indication entre le CBD et l'Olumiant 4 mg, les immunosuppresseurs en général. S'il n'y en a pas, quelle forme et quelle posologie me conseillez-vous ? Vous remerciant par avance de votre réponse. Cordialement, Patricia
posée dans Autres

1 Réponse

Bonjour Patricia, Le métabolisme d'Olumiant (baricitinib) dépend du CYP450 dans le foie, mais une petite quantité est métabolisée de cette manière. Avec les informations dont nous disposons, la CDB interagit avec des doses très élevées, que nous n'utilisons pas dans ce type de maladies. Il existe des études sur l'utilisation d'Olumiant et d'autres médicaments sans rencontrer de problèmes. Le baricitinib est un substrat de l'enzyme cytochrome P450 (CYP) 3A4, bien que moins de 10% de la dose est métabolisé par oxydation. Aucun effet cliniquement significatif sur la pharmacocinétique du baricitinib dans les essais cliniques pharmacologiques lorsqu’il est administré dans un baricitinib associé au kétoconazole (un puissant inhibiteur du CYP3A). L’administration conjointe de baricitinib associé au fluconazole (inhibiteur modéré du CYP3A / CYP2C19 / CYP2C9) ou à la rifampicine (puissant Inducteur du CYP3A) n’a pas entraîné de modification cliniquement significative de l’exposition au baricitinib. Si l’on utilise que du CBD, l’effet analgésique n’est pas aussi puissant, mais il peut parfois s'avérer suffisant, selon l’intensité de la douleur. Le CBD apporte un effet anti-inflammatoire qui sera utile également. L’utilisation de CBD et THC est donc conseillée pour traiter la douleur, dans une proportion ou ratio de 1/1 tant que le patient le tolère bien. Cependant le patient ne tolère pas toujours bien ce ratio, et il est alors nécessaire de commencer avec des doses plus grandes de CBD que de THC. Il est possible de commencer le traitement avec uniquement du CBD (60 mg par jour, divisé en 3 prises), et d'étudier ensuite la nécessité d’y associer le THC pour le contrôle de la douleur. Cordialement, Dr Garcia de Palau
Alchimia Solidària vous présente son service de consultations au sujet du cannabis médical, un espace du blog créé afin d’aider les patients à résoudre n’importe quel doute sur les nombreuses applications et indications médicinales du cannabis ou de ses principes actifs (CBD, THC..), en association avec le Dr. García de Palau. Dr. García de Palau
Alchimia CBD Shop