Exclusivement destiné aux plus de 18 ans.
Répondue
Bonjour, Je suis une femme de 57 ans, je suis née au Québec/Canada et habite dans le sud de la France près de Toulon depuis 25 ans. Je souffre de migraines depuis l'âge de 9 à 11 ans suivi d'une période d'arrêt et reprise à l'âge de 30 ans. Avec les années et surtout depuis la ménopause, les fréquences de crises sont très rapprochées,  je fais donc des migraines chroniques. Je suis assez stressée et inquiète ( anxieuse ) de nature. Je prends des triptans très souvent pour les crises. Pouvez-vous me conseiller quel produit pharmaceutique choisir à savoir le ratio de THC le plus faible car c'est pour me calmer et enlever la douleur si possible? Le cannabis Indica est-il mieux adapté que le cannabis Sativa? Voilà Docteur, Merci par avance ! Mme Jeannine I.
posée dans Sclérose en plaques

1 Réponse

Bonjour Mme Jeannine, Le système endocannabinoïde joue un rôle important dans tout ce qui concerne la fertilité féminine, surtout pendant la ménopause, un moment où des changements importants surviennent chez les femmes. Atteindre cet âge pose un plus grand risque de souffrir de divers problèmes de santé tels que l'ostéoporose et la résistance à l'insuline et une variété de malaises physiques qui ne peuvent être remédiés au-delà des produits naturels comme la marijuana. De nombreuses recherches ont déterminé que cette plante peut alléger et même combattre de nombreux problèmes en agissant directement sur le système endocannabinoïde. Entre autres choses, en plus de l'appétit croissant chez ceux qui souffrent de certaines maladies, le cannabis thérapeutique ou médical non synthétique contrôle la perte de poids et empêche l'obésité grâce à l'effet du THC combiné à la CDB. D'autre part, certaines souches provoquent des effets relaxants et calmants et aident à dormir et à éviter l'insomnie. Comme cela améliore le repos, cela réduit la possibilité que la femme se réveille prématurément et que le corps fonctionne mieux, car il est endormi lorsque la réparation de ces petites pièces est endommagée et l'élimination de certaines substances toxiques. De la même manière, il est bien démontré que la plante agit directement contre la douleur, soulageant l'inconfort qui peut souffrir la personne et réduisant son inflammation. Pour cette raison, il est généralement très recommandé aussi pour ceux qui souffrent de forme chronique. Consommé à faible dose, il s'agit d'un produit approprié afin de réduire la perturbation nerveuse et de provoquer un effet anxiolytique, adapté à ceux qui subissent un certain type de dépression ou d'anxiété et à stabiliser les sautes d'humeur. En outre, cela permet de retrouver le désir sexuel qui se perd avec le passage des années et avec l'arrivée de ce moment clé pour la maturité de la femme. Nous recommandons d'utiliser la CDB et le THC dans des proportions différentes, à de faibles doses que nous augmentons si nécessaire. Le CBD seul peut nous donner un effet anxiolytique et relaxant, en plus d'anti-inflammatoires et analgésiques, mais parfois nous devons compléter le traitement avec du THC, s'il y a de la douleur ou des problèmes d'insomnie. nous recommandons pour le traitement de la douleur d’utiliser le THC et le CBD dans la même proportion ou rapport de 1/1. On réussit de cette façon à obtenir la puissance analgésique la plus élevée. Le traitement doit être commencé avec des proportions de THC / CBD de 1/2 jusqu'à ce que la tolérance correcte aux effets du THC soit vérifiée, sans l'apparition d'un effet psychoactif. Graduellement, si nécessaire, la dose de THC est augmentée jusqu'à l'égalisation de la dose de CBD, c'est-à-dire un rapport 1/1. Parfois, il n'est pas nécessaire d'atteindre le ratio 1/1, pour obtenir un effet analgésique, mais selon la plupart des études, le rapport 1/1 est le plus efficace. Si l’on utilise que du CBD, l’effet analgésique n’est pas aussi puissant, mais il peut parfois s'avérer suffisant, selon l’intensité de la douleur. Le CBD apporte un effet anti-inflammatoire qui sera utile également. L’utilisation de CBD et THC est donc conseillée pour traiter la douleur, dans une proportion ou ratio de 1/1 tant que le patient le tolère bien. Cependant le patient ne tolère pas toujours bien ce ratio, et il est alors nécessaire de commencer avec des doses plus grandes de CBD que de THC. Il est possible de commencer le traitement avec uniquement du huile et capsules de CBD (60 mg par jour, divisé en 3 prises), et d'étudier ensuite la nécessité d’y associer le THC pour le contrôle de la douleur. Le dosage doit être calculé en fonction du poids du patient, et il faudra toujours exclure d’éventuelles contre-indications, ainsi que les interactions possibles avec les médicaments déjà prescrits. Cordialement, Dr Garcia de Palau
Alchimia Solidària vous présente son service de consultations au sujet du cannabis médical, un espace du blog créé afin d’aider les patients à résoudre n’importe quel doute sur les nombreuses applications et indications médicinales du cannabis ou de ses principes actifs (CBD, THC..), en association avec le Dr. García de Palau. Dr. García de Palau
Alchimia CBD Shop